Des portraits classiques masqués par des piles de vêtements

L’artiste du New Hampshire Shawn Huckins a réalisé une série de portraits classiques masqués par des piles de vêtements intitulée Dirty Laundry.

Une réinterprétation des peintures européennes des XVIIIe et XIXe siècles exprimant la richesse et le statut social dans une version contemporaine.

Les sujets dissimulés ne sont plus reconnaissables que par leurs accessoires, incitant le spectateur à réfléchir à ce que signifie être masqué ou exposé.

anything more that might be known about these people remains hidden beneath piles of cloth and clothing so ubiquitous it could be our own

Après les portraits masqués par une couche de couleur de Lino Lago, voici quelques portraits classiques masqués par des piles de vêtements par Shawn Huckins:
(plus de ses créations sur le site web de l’artiste ici ou sur son compte instagram là)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-1


The Artist’s Wardrobe, Mary Greene (d’après Copley)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-2
Various Fabrics, Bashi-Bazouk (d’après Gerome)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-3


Red and Black, Mrs. Freeman Flower (d’après Highmore)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-4
Pattern No. 4, Winslow Warren (d’après Copley)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-5
Yellow and Blue, Portrait of A Lady (d’après Hudson)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-6


Various Fabrics, Margareta Rees (d’après van der Werff)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-7
Various Fabrics, John Park with Dog (d’après Stuart)

Des-portraits-classiques-masques-par-des-piles-de-vetements-shawn-huckins-8
American Portrait, Elizabeth Murray (d’après Copley)

toutes les images: crédits Shawn Huckins

via colossal

Découvrez également ces peintures célèbres en mode selfie par Dito Von Tease

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *